Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/02/2009

Sdenco Marasovic: l'œuvre de Camus sous les feux de la rampe

Les 24 et 25 février prochains, « le rêve imposé » un ballet-théâtre en hommage à Albert Camus mis en scène par Zdenco Marasovic, chorégraphe d'origine yougoslave installé dans la région depuis 10 ans, sera présenté au public sur les planches du théâtre Jacques Coeur de Lattes.HD8Z9541.jpg

Né en Yougoslavie au milieu des années 50, Zdenko Marasovic a toujours baigné dans l'univers artistique. Son oncle pianiste, son grand père musicien ou son père architecte mélomane lui ont sans doute transmit la fibre créative qu'il a su façonner à son image. « J'ai toujours baigné dans la musique et le théâtre. Petit la sieste quotidienne était toujours accompagnée d'une mélodie venant de l'appartement mitoyen où la voisine donnait des leçons de piano. », se souvient Sdenco. Enfant de la balle, il errait dans les coulisses des opéras qu'il aimait regarder d'un œil discret à travers le rideau de fond de scène. Malgré une enfance troublée par un terrible accident de la route qui lui a valu des années de rééducation, il n'a jamais renoncé à faire carrière dans la danse. 

Son obstination l'a conduit à travailler avec les plus grands noms comme Micha Van Houck, directeur de l'école Mudra fondée à Bruxelles par Maurice Béjart à travers un parcours qui lui a permis de faire le tour de l'Europe, de Paris à Venise, avant de s'enraciner dans la région pour laquelle une avoue un attachement particulier. Certes s'il s'est un peu éloigné des planches pendant dix sept années durant lesquelles il fut maître de conférence et « coach » d'une équipe Yougoslave de basket-ball évoluant au plus haut niveau européen, il n'a jamais renoncé au rêve qu'il s'était imposé étant enfant en regagnant les feux de la rampe, pour le plus grand plaisir des passionés de pointes et d'arabesques.

 

Mardi et Mercredi prochain, au théâtre Jacques Coeur de Lattes, il présente « le rêve imposé », un ballet-théâtre inspiré de l'œuvre d'Albert Camus. Le choix du dramaturge français, prix nobel de littérature en 1957, ne tient pas du hasard. « C'est Camus qui m'a fait aimer la langue française. Dans ses œuvres il évoque les grand malheurs de la vie et leur donne un écho extraordinaire. Ca fait longtemps que je pense à lui rendre hommage sur la scène, je me souviens en avoir parlé à Jack Lang en 1981 » explique le chorégraphe qui conduit l'œuvre de Camus sous le feux de la rampe. Une création hybride puisant ses sources dans la Comédia del Arte qui mûrit depuis plus de 25 ans dans l'âme de l'artiste, qui ajoute: «  il n'est pas facile de retranscrire un œuvre littéraire en langage corporel. Et j'ai tenu à conserveHD8Z9524.jpgr la coté populaire qui émane des textes de Camus. Pour mettre mes idées au clair, j'ai d'abord réalisé un véritable story board comme au cinéma ».

Loin d'être un loup solitaire enfermé dans ses élans créatifs, Sdenco Marasovic préfère travailler en équipe. Pour « le rêve imposé » il n'a pas dérogé à la règle en s'entourant de personalités reconnues. Il a d'abord su convaincre Gréogry Nardella, acteur et metteur en scène qui s'est révélé sur les planches en jouant de ouvres majeures comme « les précieuses ridicules » de Molière ou encore « le roi Lear » de Shakespeare. Christina Hamel, danseuse étoile lui a offert sa collaboration artistique et le peintre-photographe Alain Verpillot s'est occupé du décor reproduisant une plage de sable fin. Bien sûr, il ne faut pas oublier les danseurs Mourrad, Léa, Christelle, Claire, Nina, Marina, Mégan, Christophe et Benjamin qui ne manquent ni de grâce ni d'enthousiasme à l'idée de participer à ce spectacle singulier, qui séduira aussi bien les amateurs de théâtre de danse ou de littérature.

 

Le rêve imposé, 24 et 25 février 2009 à 21 heures au théâtre Jacques Coeur de Lattes. Reservations lundi et mercredi de 9h 30 à 11h30 et de 14h30 à 16h30 au 04 67 22 52 91

Vudici à réalisé les vidéos projetées durant le spectacle et prend en charge la captation du ballet pour réaliser un dvd.

Commentaires

Bon courage pour la vidéo.

Écrit par : JCG | 23/02/2009

Les commentaires sont fermés.