Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/07/2009

Le grand Bazar


17:21 Publié dans Vidèo | Lien permanent | Commentaires (0)

05/05/2009

Publireportage: Centre Montpellier Vision


13:26 Publié dans Vidèo | Lien permanent | Commentaires (0)

03/05/2009

Mario Kart au pied des Pyramides

HD8Z0368.jpg

Ce week-end la Grande-Motte organisait  en plein centre ville, sa première compétition de karting réunissant les meilleurs pratiquants HD8Z0382.jpgnationaux de ce sport mécanique pour le moins exigeant.

Dimanche, à l'heure de la course "VIP", Rémi Gaillard, le Montpelliérain devenu célèbre à force de faire "n'importe quoi" a lancé un défi aux rugbymen du MHRC et de l'équipe de France. Déguisé en Super Mario, Rémi n'a pas eu besoin de jeter des peaux de bananes sur le macadam pour franchir en tête la ligne d'arrivée.

HD8Z0405.jpg

28/04/2009

Universités: de l'ironie pour la Sainte Valérie

HD8Z0311.jpg

HD8Z0220.JPGCet après midi, environ 500 enseignants et étudiants des universités montpelièraines ont défilé dans le centre ville de la Capitale régionale.

En tête du cortège, un groupe de manifestants autoproclamé "Club des univesitaires d'ultra-droite" a fait dans l'originalité en chantant la Marseillaise et scandant des slogans pour le moins surprenants:

"La fac pour les riches, l'usine pour les pavres!", "la LRU c'est pas assez, privatisez l'université",  "à bas la culture, vive le capital"...

Bien entendu, ces revendications relevaient du second degrè.

HD8Z0255.jpgPour le comprendre, il suffisait de lire le tract distribué par ces manifestants pas comme les autres: "face à la surdité sans précédent d'un gouvernement (...) les personnels et étudiants de l'université Paul Valéry ont choisi la seule voie qui leur reste: celle de l'ironie. En ce jour de Sainte valérie (Pécresse), rions-en avant d'être obligés d'en pleurer"

17/04/2009

Biennale des jeunes créateurs

HD8Z0117.jpg
HD8Z0133.jpg
HD8Z0144.jpg
HD8Z0101.jpg
HD8Z0096.jpg
HD8Z0111.jpg
HD8Z0203.jpg

Biennale des jeunes créateurs, jusqu'au 31 Mai au Carré St Anne (Montpellier)

16/04/2009

Le rêve imposé


Contact: 06 11 53 18 65

09:54 Publié dans Vidèo | Lien permanent | Commentaires (0)

15/04/2009

Une action concrète en faveur des Talibés

IMG_0283.JPGDepuis plusieurs années, JCG tente de nous sensibiler sur le sort des enfants Talibés à travers ses articles et ses photos.  (voir dossier spécial talibés)

Notre envoyé spécial ne fait pas que parler, il passe aussi à l'action. La preuve, il est à l'origine avec de nombreux acteurs sociaux locaux d'une intitiative, qui s'est déroulée au début du mois à M'Bao, dans la banlieue de Dakar.

Guirane Diène, directeur de JCLTIS  nous propose un bilan de cette intitiative encourageante:

 JOURNEE D’ ECHANGE ET DE SOLIDARITE POUR LES TALIBES DE M’BAO

 Le 02 avril 2009, s’est tenue au complexe socio-éducatif de Mbao (Dakar) une journée d’échange et de solidarité pour les talibés de la commune.

Sous l’égide de JCLT Interventions Sociales, ONG organisatrice de l’ évènement, Enda Jeunesse et Action, Enfants et Jeunes Travailleurs, les daaras et la commune de Mbao, ce moment d’échange a été organisé aux fins de mettre en place un plan d’action au niveau local.

L’objectif général visé au sortir de cette journée est d’une part l’amélioration des conditions de vie des enfants talibés ainsi que l’adoption d’un cadre réglementaire par les acteurs portant sur l’ouverture des daaras et d’autre part la réduction de la mendicité.

 La tâche est certes complexe mais tous les participants, au nombre de 350 personnes, se sont engagées à mettre le pied dans l’étrier en venant en aide à ces enfants dont l’avenir demeure incertain.IMG_0344.JPG

L’assistance a pu visionner un diaporama de 135 photos et le film ‘Les enfants perdus de Mbour’, récemment diffusé en France, avec un impact négatif sur l’image de notre pays. Ce voyage au travers des images dans le monde des enfants talibés a créé un véritable électrochoc pour que les imam et marabouts coraniques présents se lèvent pour dire ‘plus jamais ça’. Mieux, ils pensent que ce film et ce diaporama doivent être largement diffusé pour alerter l’opinion sur cette réalité bien de chez nous et qui malheureusement concerne certains daaras qui exploitent et maltraitent les enfants.

 Les risques qui guettent les enfants talibés fugueurs ont été illustrés par le film ‘Poussière de ville’ du cinéaste Moussa TOURE, fait sur les enfants de la rue en République Démocratique du Congo.

 Bien que la tâche s’annonce immense et complexe, les acteurs (commune de Mbao, JCLT Interventions Sociales, Enda, les Oulémas, les maîtres coraniques et les populations) comptent appliquer un plan d’action sur le territoire communal pour aider les enfants talibés et réglementer la mendicité.

 Entre autres préoccupations, le plan d’action se résume en six axes :

  • protection de l’enfance,

  • Hygiène et santé,

  • Amélioration du cadre de vie des daaras,

  • Citoyenneté du talibé,

  • Education et formation professionnelle,

  • Sports et loisirs.

 En fin de journée, leIMG_0332.JPGs participants ont fait les recommandations suivantes : Vulgarisation de plan d’action au niveau communal, Implication et prise de responsabilité de l’Etat de la commune de Mbao pour aider et réglementer l’ouverture des daaras de toute sorte, Mise en place d’un comité de contrûle et d’inspection, Ouverture d’une halte ou maison de l’enfant talibé, Poursuite des adultes déviants.

 Il faut préciser au passage que ces recommandations vont s’appuyer sur une réglementation en vigueur dans notre pays et à mettre en place au niveau communal : Code de la famille, Convention des droits de l’Enfant, Code de procédure pénale, Rédaction d’une charte locale pour l’enfant talibé, Autorisation/agrément des daaras délivrés par un comité pédagogique et religieux, Arrêté municipal réglementant localement la mendicité et l’ouverture des daaras.

 La journée d’échange et de solidarité pour les enfants talibés s’est enfin achevée avec la remise d’aides offertes par M. José GALLAND (Français qui agit à Mbao depuis 25 ans) aux onze daaras recensés dans la commune. Ainsi 300 jeunes talibés vont utiliser 40 nattes grand modèle, 40 matelas, 200 planchettes (alouwas) et des vêtements.

Guirane DIENE, directeur de JCLTIS.

31/03/2009

Le Président de la République du Sénégal en visite à Montpellier

wade DRHC.jpg

Abdoulaye Wade, l'actuel Président de la République du Sénégal était en visite aujourd'hui à Montpellier. Il s'est vu remettre le titre de Docteur Honoris Causa par Marie-Elisabeth André, de l'Université de droit, Montpellier 1.

En marge de l'événement une cinquantaine de manifestants du collectif "Nous disons non" déplorait "une telle reconnaissance à un président qui fait régresser la démocratie dans son pays" (selon un étudiant en droit d'origine sénégalaise)

 

18:56 Publié dans Vidèo | Lien permanent | Commentaires (3)

11/03/2009

Dossier spécial: se mobiliserait-on enfin pour les Talibés ?

img_1578_3.jpgThalassa en diffusant le 20 février sur FR3 'LES ENFANTS PERDUS DE MBOUR', documentaire sur des Talibés au Sénégal, a provoqué une vive émotion chez beaucoup de personnes.

Ce problème, qui ne date pas d'aujourd'hui, mérite une réelle attention. JCG, notre spécialiste du Sénégal s'intéresse au drame des talibés depuis plus de 20 ans et a rédigé plusieurs articles sur le sujet qui mérite bel et bien un dossier spécial dans Vudici.

Lire la suite

Reportage photo: le Sénégal en 2006

 

15:38 Publié dans Sénégal | Lien permanent | Commentaires (1)

26/02/2009

Le rêve imposé: un rêve exaucé pour Zdenco Marasovic

HD8Z9570.jpg

Mardi et mercredi, un ballet_théâtre en hommage à Albert Camus, mis en scène pas Sdenko Marasovic était présenté au public venu en nombre au théâtre Jacques Coeur de Lattes. Une vraie réussite pour le chorégraphe.

La vidéo du spectacle réalisée par Vudici est en cours de préparation. En attendant, je vous propose quelques photos.

HD8Z9636.jpg
HD8Z9615.jpg
HD8Z9645.jpg
HD8Z9557.jpg

21/02/2009

Sdenco Marasovic: l'œuvre de Camus sous les feux de la rampe

Les 24 et 25 février prochains, « le rêve imposé » un ballet-théâtre en hommage à Albert Camus mis en scène par Zdenco Marasovic, chorégraphe d'origine yougoslave installé dans la région depuis 10 ans, sera présenté au public sur les planches du théâtre Jacques Coeur de Lattes.HD8Z9541.jpg

Né en Yougoslavie au milieu des années 50, Zdenko Marasovic a toujours baigné dans l'univers artistique. Son oncle pianiste, son grand père musicien ou son père architecte mélomane lui ont sans doute transmit la fibre créative qu'il a su façonner à son image. « J'ai toujours baigné dans la musique et le théâtre. Petit la sieste quotidienne était toujours accompagnée d'une mélodie venant de l'appartement mitoyen où la voisine donnait des leçons de piano. », se souvient Sdenco. Enfant de la balle, il errait dans les coulisses des opéras qu'il aimait regarder d'un œil discret à travers le rideau de fond de scène. Malgré une enfance troublée par un terrible accident de la route qui lui a valu des années de rééducation, il n'a jamais renoncé à faire carrière dans la danse. 

Son obstination l'a conduit à travailler avec les plus grands noms comme Micha Van Houck, directeur de l'école Mudra fondée à Bruxelles par Maurice Béjart à travers un parcours qui lui a permis de faire le tour de l'Europe, de Paris à Venise, avant de s'enraciner dans la région pour laquelle une avoue un attachement particulier. Certes s'il s'est un peu éloigné des planches pendant dix sept années durant lesquelles il fut maître de conférence et « coach » d'une équipe Yougoslave de basket-ball évoluant au plus haut niveau européen, il n'a jamais renoncé au rêve qu'il s'était imposé étant enfant en regagnant les feux de la rampe, pour le plus grand plaisir des passionés de pointes et d'arabesques.

 

Mardi et Mercredi prochain, au théâtre Jacques Coeur de Lattes, il présente « le rêve imposé », un ballet-théâtre inspiré de l'œuvre d'Albert Camus. Le choix du dramaturge français, prix nobel de littérature en 1957, ne tient pas du hasard. « C'est Camus qui m'a fait aimer la langue française. Dans ses œuvres il évoque les grand malheurs de la vie et leur donne un écho extraordinaire. Ca fait longtemps que je pense à lui rendre hommage sur la scène, je me souviens en avoir parlé à Jack Lang en 1981 » explique le chorégraphe qui conduit l'œuvre de Camus sous le feux de la rampe. Une création hybride puisant ses sources dans la Comédia del Arte qui mûrit depuis plus de 25 ans dans l'âme de l'artiste, qui ajoute: «  il n'est pas facile de retranscrire un œuvre littéraire en langage corporel. Et j'ai tenu à conserveHD8Z9524.jpgr la coté populaire qui émane des textes de Camus. Pour mettre mes idées au clair, j'ai d'abord réalisé un véritable story board comme au cinéma ».

Loin d'être un loup solitaire enfermé dans ses élans créatifs, Sdenco Marasovic préfère travailler en équipe. Pour « le rêve imposé » il n'a pas dérogé à la règle en s'entourant de personalités reconnues. Il a d'abord su convaincre Gréogry Nardella, acteur et metteur en scène qui s'est révélé sur les planches en jouant de ouvres majeures comme « les précieuses ridicules » de Molière ou encore « le roi Lear » de Shakespeare. Christina Hamel, danseuse étoile lui a offert sa collaboration artistique et le peintre-photographe Alain Verpillot s'est occupé du décor reproduisant une plage de sable fin. Bien sûr, il ne faut pas oublier les danseurs Mourrad, Léa, Christelle, Claire, Nina, Marina, Mégan, Christophe et Benjamin qui ne manquent ni de grâce ni d'enthousiasme à l'idée de participer à ce spectacle singulier, qui séduira aussi bien les amateurs de théâtre de danse ou de littérature.

 

Le rêve imposé, 24 et 25 février 2009 à 21 heures au théâtre Jacques Coeur de Lattes. Reservations lundi et mercredi de 9h 30 à 11h30 et de 14h30 à 16h30 au 04 67 22 52 91

Vudici à réalisé les vidéos projetées durant le spectacle et prend en charge la captation du ballet pour réaliser un dvd.

31/01/2009

Salon de l'enseignement secondaire

Pendant ces trois derniers jours, Vudici à réalisé pour Midi Libre,  les vidéos du site internet du salon de l'enseignement secondaire, qui s'est déroulé au Corum de Montpellier du 29 au 31 janvier 2008

Pour le visiter cliquez ici

03/01/2009

La mobilisation contre Tsahal monte en puissance

HD8Z9040.jpg

Cet après midi, plusieurs milliers de Montpelliérains se sont rassemblés dans le centre ville pour protester contre le attaques israëliennes  dans la bande de Gaza.

Depuis le début des opérations de Tsahal, les mouvements de protestation dans les grandes villes françaises ne cessent de croître.

La preuve en images:

02/01/2009

Frédus: compositeur d'images

2180626862_144396e0c5.jpg
(ci-dessus: Epure d'automne)
En ce début d'année 2009, je tenais à vous parler de Frédus, Frédéric Roch de son vrai nom, un photographe hors-pair.
Son regard s'attarde sur des détails invisibles aux regards non affûtés, qu'il sait révèler avec grâce. Frédus sait aussi composer avec ce qui l'entoure pour saisir des images fortes et n'hésite pas à utiliser le retardateur de son boîtier pour devenir le modèle de ses propres clichés.

Bref, le talentueux Frédus mérite bel et bien une note dans Vudici, d'autant plus que je peux me vanter de l'avoir libéré de la pellicule argentique pour le convertir au numérique.  Et je suis fier de vous annoncer qu'il a récemment été contacté par une galerie d'art de la région parisienne dans laquelle il expose certaines de ses oeuvres depuis quelques mois. D'autres ont été publiées dans le magazine "compétance photo", l'un des titres référence en matière de photographie. .

Inutile de m'épancher des heures sur l' "Artiste". Il me suffit de vous présenter quelques uns de ses clichés pour vous convaincre.

Galerie de Frédus

David vs Golliath

2200790949_067a771fc9.jpg
Asphyxie
2960812583_57bb103605.jpg
Jardin d'hiver
3093793602_c3bf5a3910_o.jpg
Espèce protégée
2572192965_7c04933dde.jpg

30/12/2008

En 2009: réagissez!


Bonne année à tous et merci à mon ami Fred qui a accepté de tenir ce rôle. Saluons sa prouesse artistique; le plan séquence dure en réalité 28 minutes....

17:11 Publié dans Best off | Lien permanent | Commentaires (2)

18/12/2008

Parade féérique dans l'Ecusson

HD8Z8574.jpg

Hier en fin d'après midi, le centre ville de Montpellier a été envahi par des êtres pour le moins étranges. Des Elfes aux oreilles pointues approchant les 2 m 50 ont déambulé au rythme des percussions dans les ruelles de l'Ecusson. Ils ont ensuite rejoint l'église St Roch, où une chorale de collégiens les attendait. Cette animation féérique a été organisée par la CCI de Montpellier.

HD8Z8641.jpg
HD8Z8586.jpg
HD8Z8609.jpg
HD8Z8611.jpg
HD8Z8629.jpg
HD8Z8620.jpg
HD8Z8645.jpg
HD8Z8665.jpg
HD8Z8676.jpg
HD8Z8595.jpg

16/12/2008

Les bronzés font du ski!

L1010094.JPG

L'actualité ne parle que de ça, à quelques jours de noël, l'hiver a mené une grande offensive ce week-end, notamment en Lozère d'où je suis originaire.

Mais l'hiver ne s'est pas contenté de couvrir de son grand manteau blanc les hauteurs alpines ou du Massif Central.

En effet, comme vous pouvez le voir sur ces superbes photos saisies par Alain Verpillot, l'Esplanade Charles de Gaulle de Montpellier ressemblait à s'y méprendre à une station de ski.

Mais à Montpellier la neige est plus pragmatique. Elle a préféré venir par camion de Font-Romeu.

 

L1010127.JPGL1010112.JPG